SDF, truands et assassins dans le Paris du Roi-Soleil (Robert CHESNAIS)

Voici un petit livre qui comme son nom l’indique traite de l’Histoire souterraine,  celle où les brigands, escrocs et autres coupe-jarrets  sont à l’avant-plan. Divisé en neuf courts chapitres dédiés à des faits divers de l’époque,  il  nous entraîne dans les bas-fonds de Paris, sur les traces de la pègre du 17ème siècle et sur son pendant, la police. Vous apprendrez que son  représentant de l’époque,  Gabriel-Nicolas de la Reynie,  fut l’instigateur de la première commission d’enquête de France : la Chambre Ardente, créée pour élucider une vague d’empoisonnement qui déferla sur Paris et dont les commanditaires étaient, dit-on,  des adeptes de messes noires et autres rites sataniques.


Des cours des miracles où sévissent les sabouleux, professionnels de la fausse crise d’épilepsie,  à l’enclos du Temple où les Chevaliers de Malte donnaient l’asile aux malandrins de tous poils, l’auteur nous dépeint avec brio la faune interlope qui sévissait dans les ruelles obscures de la capitale et les mesures destinées à les contrer.

Enfin, à propos de l’insécurité d’hier et d’aujourd’hui, l’auteur n’hésite pas à prendre position contre la répression à tout-va. Pour l’anecdote, sachez que tant le supplice de la roue que la pendaison n’eurent d’effets aussi dissuasifs que… l’invention de l’éclairage public !

Pour ne pas gâcher votre plaisir, je n’en dirai pas plus. Sachez toutefois que le livre contient de nombreux  détails savoureux qui coloreront vos parties et donneront du relief à vos personnages.

Joliment illustré par Jacques Callot, le livre compte 125 pages et a été publié en 1998 par L’Esprit Frappeur.


Les commentaires sont fermés.