RIP Jeffrey Pulver

Jeffrey Pulver nous a quittés le 17 mars 2015. Peu connu en dehors des États-Unis, ce philologue de formation a été, pour ceux qui s'en rappellent, le créateur d'un jeu intitulé Falling Creatures RPG. Sa disparition est peut-être l'occasion de revenir sur un pan méconnu de l'histoire du jeu de rôle.


Fin 1977, les États-Unis sont en plein dans la Dungeons & Dragons mania. Plusieurs auteurs s'essayent à ce nouveau type de jeu avec pour les plus connus Greg Stafford (Runequest), Wilf Bakhaus (Chivalry & Sorcery) et Ken St-Andre (Tunnels & Trolls.) La première vague est lancée et cette déferlante nous  inspire encore aujourd'hui. Jeffrey Pulver collabore à l'époque au système de jeu Arduin Grimoire, un plagiat de D&D. Le projet avorte suite à une plainte de TSR. Toutefois, fort de cette expérience, Pulver décide de créer son propre jeu, Fallen Creatures*, avec son comparse Greg Espinoza, l'illustrateur d'Arduin.



Fallen Creatures RPG permettait d'incarner des anges et  des démons issus des mythes judéo-chrétiens. Le caractère éminemment sensible de ce sujet (Gary Gygax lui-même, sous la pression des lobbys religieux, avait dû retirer toutes les références démoniaques qui figuraient dans AD&D) ne freina en rien la détermination de Pulver car il se passionnait depuis longtemps pour les cosmologies de tout type. Des mythes Vikings aux légendes Perses en passant par les folklores Scythes, Ingouches et Tamouls, l'univers du jeu reprenait pour ainsi dire la plupart des mythologies européennes et asiatiques. Les joueurs y incarnaient des créatures divines engagées dans une lutte cosmique contre le Néant et dont l'enjeu n'était pas moins que la sauvegarde de la Terre.


Fallen Creatures fut testé par des amis et des membres de la famille de Pulver, lui-même officiait en tant que MJ. On raconte qu'il imposa à ses joueurs un rythme infernal. Les sessions de jeu durèrent parfois plus de cinquante heures et conduisirent bien souvent à l'épuisement des participants. Il faut dire que ce Maître de cérémonie était un orateur hors pair et possédait selon les témoins de l'époque une aura certaine. Ce premier groupe de testeurs sera à l'origine de la création des éditions Willow's Stone, où seront finalement publiés les premiers exemplaires de Fallen Creatures RPG.


La justice américaine s'intéressa de près à cette petite entreprise. Et pour cause ! En 1981, Pulver et ses associés sont accusés d'avoir séquestrés dans une ferme à proximité de Portland trois adolescents mineurs. Lors du procès, les employés de Willow's Stone affirment d'une même voix que les jeunes en question étaient tous volontaires pour tester un scénario de Fallen Creatures et qu'ils avaient même signé un contrat de travail auprès de la maison d'édition. La version des adolescents était tout autre. S'ils reconnaissaient effectivement avoir été intéressés pour  participer aux tests de pré-publication, ils n'avaient en revanche jamais été informés des conditions de travail proches de l'esclavage. En effet, il fut avéré que Pulver les avait fait jouer sous la menace d'un revolver sept jours consécutifs, avec quelques rares pauses de sommeil d'à peine deux ou trois heures. L'intention de Pulver était de les plonger dans un état d'angoisse qui à terme leur révélerait l'essence mystique de son univers mythologique. Cet épisode tragique fut l'élément déclencheur de la très mauvaise presse imputée au jeu de rôle. L'association Christian against roleplaying game édita à cette occasion  une courte bande dessinée sensée montrer les dangers que représentait à l'époque ce nouveau hobby. Ces quelques pages, qui prêtent aujourd'hui à sourire, sont toujours consultables sur internet*. Malgré leur contenu naïf, elles contribuèrent à la faillite des éditions Willow's Stone.


Pulvar quitta définitivement le monde du jeu et se concentra sur l'étude de la mystique. Il fonda la Zephyr Church of California, une secte millénariste qui à peine passé l’an 2000 ne comptait déjà plus qu'une dizaine de membres. Il eut de nombreux démêlés avec la justice et termina sa vie dans l'indigence la plus totale. Par une ironie du sort, Mike Jarvis, un des adolescents séquestré il y a plus de trente ans par Pulver, vient de publier un livre qui retrace sa semaine de captivité et qui est devenu en quelques semaines un best-seller*. Malgré ses méthodes peu orthodoxes, Pulver restera dans les mémoires l'auteur étrange d’un jeu controversé.



*Fallen Creature RPG : J. PULVER, G. ESPINOZA. 1980.Willow's Stone Editions, Portland.


*http://www.chick.com/reading/tracts/0046/0046_01.ASP


*Journeys with a fallen creature : M. JARVIS. 2015. Penguin Book, New York.)



Les commentaires sont fermés.